F.52 - 5 NF sur 500 francs Victor Hugo

3 résultats affichés

France. Banque de France. Émission de 1958 à 2000. Billet retiré de la circulation le 4 janvier 1960. 5NF sur 500 francs type 1953 « Victor Hugo » (Réf. Fayette-Dessal : #F.52 ou Pick : #137). Oeuvre de Clément Serveau, gravure de Marliat pour le recto, Armanelli pour le verso et taille-douce de Jules Piel. Dimensions : 142 x 75 mm. Imprimeur : Banque de France. Filigrane : portrait de Victor Hugo de face. Recto et verso : impression polychrome avec dominante bleu et jaune. Description du recto : sur la droite, un portrait de face de l’écrivain français Victor Hugo (1802-1885) d’après un tableau de Bonnat. Sur la gauche en arrière-plan, une vue du Panthéon ou repose la dépouille de l’écrivain. Pas de zone blanche réservées au filigrane, mais celui-ci est situé au centre du billet entre le Panthéon et le portrait. Les valeurs en chiffres sont imprimées en noir dans les angles supérieurs. Les signatures, l’alphabet, la date et la numérotation sont imprimés en noir. Trois signatures avec Le Contrôleur Général, Le Caissier Général et le Secrétaire Général. Ce billet est identique au 500 francs type 1953 « Victor Hugo » (Réf. Fayette-Dessal : #F.35 ou Pick : #133) mais il a été surchargé en rouge sur le filigrane : « CONTRE-VALEUR DE / 5 / NOUVEAUX FRANCS ». Description du verso : le portrait de l’écrivain est imprimé à l’identique du recto à gauche. En arrière-plan, une vue de la Place des Vosges à Paris où Victor Hugo vécut de nombreuses années. La valeur en chiffres est imprimée en bleu foncé dans des rectangles à fond jaune en partie supérieure. L’article 139 du code Pénal est imprimé au bas au centre sur sept lignes dans un cartouche orangé. Le spécimen du billet n’est connu qu’à de rares exemplaires : numéroté « O.00 – 000 », daté « O.00-00-0000.O. » avec « SPÉCIMEN » perforé en vertical à droite et comportant les premières signatures de 1958 : G. G. D’Ambrières / P. J. Favre-Gilly / P. Gargam. Un second spécimen identique est connu avec une surcharge numérotée en noir. Des épreuves sans filigrane sont connues perforées « SPÉCIMEN » ou pas. Une épreuve uniface du recto existe, signée et numérotée O.000. (Source : numizon).

© 2022 - Univers Monnaies